C’est parfois difficile d’expliquer ce que fait une rédactrice, surtout dans un monde post-Mad Men! Tout le monde pense que vous êtes une Peggy! Il est vrai que le rôle de rédactrice est en évolution constante. On vous a peut-être expliqué ce que c’était il y des années, mais je parie que si vous demandiez à la même personne aujourd’hui, sa réponse a changé.

Avec mon expérience éditoriale, je peux dire que j’ai changé mon point de vue sur la rédaction plusieurs fois. Je découvre toujours des façons nouvelles et intéressantes d’améliorer mon écriture et j’ai beaucoup appris sur cette profession et pourquoi c’est une composante essentielle à l’e-commerce.

JE CHOISIS MES MOTS SOIGNEUSEMENT

creative-smartphone-notebook-typography-min

Je pratique l’art de choisir les bons mots pour m’exprimer. Le langage que vous utilisez dans votre écriture peut créer ou éteindre l’intérêt, les demandes et même les ventes. Vous avez une petite fenêtre pour accrocher vos lecteurs avec le produit dont vous écrivez, alors chaque caractère compte.

D’ailleurs, je trouve que d’écrire pour des bannières publicitaires est un vrai défi. Puisque le texte est court, il met vraiment vos capacités rédactionnelles à l’essai. De plus, comme ces publicités sont devenues un cloaque de pièges à clics et d’écriture affreuse, les gens ont commencé à utiliser des bloqueurs de pubs. Ceci affecte le nombre de personnes verront vos pubs. “Les dépenses sur les publicités vidéos numériques ont augmentés de presque 60 % en 2014, comparé à l’année précédente” écrit Garett Sloane de Ad Week. “Durant la même période, le nombre de personnes utilisant des bloqueurs de pubs est monté de 54 millions à 121 millions. Aujourd’hui presque 150 millions de personnes ont téléchargé des logiciels bloqueurs de pubs, selon un rapport fréquemment cité de PageFair et Adobe.”

La création de texte adapté à votre public m’enthousiasme, et j’aime voir une pub performante : cela signifie que mes mots étaient clairs, concis et assez bons pour un bon taux de clics.

JE RECHERCHE LA SATISFACTION IMMÉDIATE

 

C’est beaucoup plus excitant de voir mes mots sur une campagne nationale ou une bannière publicitaire quand je fais des achats en ligne en fin de semaine, que d’écrire de l’édito.

Kerouac doit se retourner dans sa tombe.

Il faut avoir une carapace pour travailler en rédaction : la critique constante et la réécriture font partie de la description de tâches! La différence entre ma vie en édito et la rédaction est que maintenant, je DOIS écouter la critique du client sur mon écriture. Cela m’aide aussi à garder une bonne et consistante qualité d’écriture. Comme mon écriture est constamment révisée, je peux mieux identifier mes défauts en tant qu’écrivain et je travaille dur pour livrer un produit fini aux clients. Le défis d’un texte clair et bien écris me garde à l’affût, y compris les jours où je préfèrerais bien manger un bol de popcorn et défiler à travers Twitter.

JE SUIS UNE MILLÉNIALE ET JE L’ASSUME

woman-desk-office-working-minJ’ai des mauvaises nouvelles : les statistiques indiquant une baisse de la moyenne de capacité de concentration sont 100 % vraies. Récemment, le Centre national pour l’information biotechnologique a découvert que nos capacités de concentration a chuté de 12 à 8 secondes, une baisse importante, étant donné que les internautes partagent en moyenne 27 million d’articles de contenu quotidiennement (Nielsen/AOL). Ecrire quelque chose qui vous distinguera des autres, dans une fenêtre de temps de 8 secondes est comme trouver la perle rare.

Quand j’ai lu l’article “Un millénnial applique pour un poste XXX sur le blog lifestyle d’une femme blanche riche” sur McSweeney’s, cela m’a fait penser à ce que cela signifie de faire partie des millénniaux. Bien sûr, on a la mauvaise réputation de toujours demander à être reconnus, une connexion constante aux médias sociaux, et on est connus pour toujours vouloir nos 15 minutes de gloire… mais je pense que ce sont des traits excellents en tant que rédactrice (ou rédacteur!).

Pensez-y une minute.

En tant que rédacteur, vous devriez vouloir la satisfaction immédiate avec vos lecteurs : vous voulez les encourager à cliquer et dépenser. Etre constamment connectée à l’internet me garde à l’affût des nouvelles tendances, et toujours à la recherche de nouvelles façons d’élever la qualité de l’écriture pour les clients. Et vouloir ces 15 minutes de gloire sera parfait pour quand je ferai partie de mon émission télé-réalité de rédaction…ou, encore mieux, voir du texte écrit pour un client devenir viral, gagner des prix, vendre plus de produits et DEVENIR cette perle rare.

J’AIME (ENCORE) APPRENDRE

people-woman-coffee-meeting-min

Hunter S. Thompson avait l’habitude de noter ses textes préférés de The Great Gatsby de F. Scott Fitzgerald et A Farewell to Arms d’Ernest Hemingway. Pas parce qu’il “ressentait la peur”, mais pour sentir le rythme et le flot de ses auteurs préférés. J’ai l’impression que les rédacteurs ont beaucoup à apprendre du journaliste “gonzo” Thompson, car il était un véritable étudiant de l’art d’écrire jusqu’à sa fin. Thompson m’a appris à être persistante, utiliser des verbes et adapter mon style d’écriture des textes que j’aime.

En tant que rédactrice, je prends toujours en note des mots que j’aime d’autres campagnes et blogues. J’essaie de me concentrer sur toutes les facettes de mon industrie en évolution.

Sans ma curiosité, je n’aurai jamais réalisé que mon amour pour l’écriture serait devenu un travail à temps plein. Sans ma dévotion à l’apprentissage, je n’aurais jamais identifié que la rédaction était la carrière qui mettrait en valeur mes forces et me permettrait de travailler sur mes faiblesses.

De plus, être rédactrice me permet d’explorer des articles, SEO, du magasinage en ligne et toutes sortes de textes. Et ça, cela n’a pas de prix.