Les ventes e-commerce B2C mondiales pour 2014 atteindront 1,5 $ billions. Cela équivaut à 4,1 $ milliards dépensés quotidiennement sur les produits de consommation. En voyant ces figures, peut-être songez-vous que vos pages de produits e-commerce devraient être améliorées. Convertissent-elles vos consommateurs ? Ou bien leur font-elles peur ?

Lisez pour savoir si vous suivez les principes de base pour la création de pages de produits réussies, et pour découvrir les éléments que vous devriez considérer dans le futur proche.

Capturez rapidement l’attention

Les plus importants éléments au-dessus du pli.

Comme dans les magasins physiques, les premières impressions sont importantes. Vous ne voyez pas des magasins désorganisés ou avec du fatras partout, des files à la caisse et vous n’achèteriez sûrement rien si vous ne vous sentiez pas confortable. Commençons donc avec les principes de base : voici 8 éléments obligatoires que toutes les pages de produits e-commerce devraient avoir.

Utilisez tout l’écran

Votre design est-il démodé ?

Pourquoi limiter le potentiel d’une page de produits en limitant l’espace sur lequel vous travaillez ? Presque toutes les pages que j’ai vues limitent l’espace immobilier de leur produit d’une forme ou d’une autre, leur donnant moins de place pour capturer l’attention de l’utilisateur au moment le plus crucial — la première demi-seconde.

Un excellent exemple de sabotage de soi est Williams-Sonoma. Williams-Sonoma a dédié un énorme tiers de sa page à partir du haut de la navigation — une action qui n’ajoute aucune valeur à la décision finale du consommateur dans l’achat d’un produit. De plus, sur mon écran de 21 pouces, ils ont enveloppé tout leur contenu en 990px — perdant près de 50 % de leur écran pour rien.

 

Je ne veux pas m’acharner sur Williams-Sonoma, ils ne sont pas les seuls coupables d’un design démodé limitant leur potentiel pour un meilleur succès.

Connaissances de base.

Gardez votre appel à l’action au-dessus du pli !

« Achetez maintenant », « Ajoutez au panier » sont vos gagne-pains, ne craignez pas de les montrer ! Malheureusement, les sites comme Wayfair croient que d’autres éléments sont plus importants. Je ne vais pas m’éterniser là-dessus, car c’est assez simple — METTEZ VOTRE GAGNE-PAIN AU-DESSUS DU PLI !

 

Les grandes images sont toujours des meilleures images

Non aux images pixelées !

Ceci a été répété ad nauseam avec la conversion e-commerce, mais plein de sites ne maximisent pas l’effet visuel des belles photos sur la motivation de l’acheteur. Apple comprend ce concept, chacun de ses produits a des images claires. Ils comprennent l’effet que les images peuvent avoir sur l’intention d’acheter, c’est pourquoi on peut voir leurs produits en utilisation, avec une vidéo et la vue 360 degrés. Tous ces éléments illustrant leurs produits donnent à leurs consommateurs en ligne une vue détaillée du produit pour qu’ils comprennent exactement ce qu’ils recevront, indépendamment de s’ils ont touché le produit ou pas.

 

Attirez-vous ou vous décrivez-vous ?

Utilisez votre description de produit pour plus que juste des détails de fabrication.

Votre description de produit est un des premiers articles de contenu que les consommateurs lisent (après le prix et le titre). Exploitez-vous cette opportunité, ou utilisez-vous cet espace simplement pour poster des numéros et lettres de fabrication sans queue ni tête ? IKEA démontre comment un bref contenu de vente peut rendre la page de produit plus accueillante. Au lieu d’énumérer toutes les dimensions du lit (ce qu’ils font en détail plus bas), ils laissent le contenu le plus important pour attirer leurs consommateurs. Combiné avec les autres éléments clairs, comme le prix et les images, ceci donne à toute la page une expérience utilisateur plus agréable.

 

Les critiques sont cruciales, mais…

Songez à l’expérience utilisateur du client actuel !

Ma recherche continuelle dans l’e-commerce efficace a créé une frustration de l’utilisation actuelle des critiques dans la majeure partie des magasins en ligne.

Considérez que les gens qui regardent votre magasin sont là pour acheter, et NON POUR CRITIQUER. Enlevez le lien redouté « Écrire une critique » : cette option ne devrait être disponible qu’une fois que le client a acheté votre produit et non lorsqu’il songe à faire un achat. De plus, combien de fois êtes-vous revenu à la page d’un produit que vous avez déjà acheté… pour ma part, jamais.
Une critique de 1 étoile aura un impact sur vos ventes. Imaginez qu’un client mécontent a acheté votre produit et que peu importe ce que vous avez fait, ils vous donneront une mauvaise critique. Maintenant, imaginez que ce soit la seule critique de ce produit… Je suis certain que vous ne voudriez pas montrer votre produit 1 étoile, même s’il s’agit d’un excellent produit. Au lieu de cela vous pourriez collectionner au moins 5 critiques avant de publier votre classement en étoiles, comme Zappos a fait.

 

Souvenez-vous de la fin

Concluez toujours !

Avec Amazon à la tête de la vente croisée et incitative sur leurs pages de produits, l’augmentation des « produits similaires » est facilement visible. Cependant, les tentatives de vente croisée ne sont pas toutes efficaces. Un bon exemple d’une compagnie qui garde toujours ces consommateurs en tête est Victoria’s Secret. Voici quelques-uns de leurs points clés :

  • Gardez votre vente croisée juste sous votre produit principal ;
  • Donnez le plus de détails possible sur la vente incitative ;
  • Donnez à vos clients la possibilité de personnaliser la vente croisée à l’intérieur de leur page originale ;
  • Donnez à vos clients une façon rapide d’ajouter la vente incitative à leur panier.

 

Ne manquez pas votre chance…

Adaptez-vous au mobile !

Nous sommes en 2014, si vous n’êtes pas optimisés pour mobile, vous devriez l’être ! Le confort des consommateurs dans les achats mobiles est en croissante constante ; ils passent plus de temps aux magasins en ligne sur leurs appareils mobiles que sur leur ordinateur à la maison. Cependant, ce n’est pas suffisant d’avoir un site mobile : si votre objectif est de vendre, votre site mobile doit aussi être optimisé.

Skinny Ties est un excellent exemple d’un site qui comprend ses utilisateurs mobiles. Ils se sont assurés que leurs sites de produits ont :

  • De gros boutons pour la navigation facile avec le pouce ;
  • De grandes images claires ;
  • Des temps de chargement rapides.

 

Pour finir…

L’e-commerce vit pour la réussite ou l’échec des pages de produits. Malheureusement, si vous n’avez pas une bonne page produit, vous n’allez probablement pas avoir beaucoup de succès dans le futur. Cependant, un des avantages de la vie en ligne est que ce sont généralement les choses les plus simples qui ont le plus grand impact. Assurez-vous de suivre les principes de base, que les éléments importants soient au-dessus du pli et pensez toujours au chemin de votre client à travers votre site et vous devriez voir la lumière à l’autre bout du tunnel.

Bonne chance dans la poursuite de vos buts e-commerce !

 

À propos de l’auteur, Joel Smith

Assistant de marketing numérique, Powered by Search

Fraîchement arrivé de l’Australie, Joel est heureux d’aider les entreprises avec leur marketing numérique au niveau international. Passionné de SEO, CRO et e-commerce, il est toujours dispo pour une discussion sur LinkedIn ou Twitter.