Le milieu des affaires craint que le coronavirus ait un impact négatif sur notre économie au point que les experts envisagent la possibilité d’une récession.

Selon Marketing Land, la pression se fera également sentir sur le commerce électronique. «Les consommateurs déplaceront de plus en plus leurs achats vers les achats en ligne pour éviter les lieux publics. Amazon, les services de livraison et les divisions en ligne des grands détaillants (par exemple, Target, Walmart) seront les principaux bénéficiaires. En effet, le trafic dans les centres commerciaux est en baisse. Cependant, les problèmes de chaîne d’approvisionnement, les pénuries de produits et la baisse potentielle de la demande des consommateurs pourraient également freiner la croissance du commerce électronique – si l’économie vacille ou entre en récession. »

What impact do you believe the coronavirus will have on your ecommerce business graph?

Graphique: Quels impacts pensez-vous que le coronavirus aura sur votre commerce en ligne?

  • Hausse considérable (8%)
  • En hausse dans une certaine mesure (30%)
  • Comme projeté (26%)
  • En baisse dans une certaine mesure (32%)
  • Baisse considérable (4%)

Source: March survey of 304 U.S. retailers conducted by Digital Commerce 360.

 

2 défis majeurs du commerce électronique auxquels les entreprises sont confrontées et comment s’y préparer

D’importantes industries, en dehors du domaine de la santé, sont touchées par COVID-19 qui à leur tour peuvent mettre à risque de nombreuses entreprises. Nous aborderons deux défis majeurs auxquels ces nombreuses entreprises de commerce électronique seront confrontées, y compris les stratégies à adopter pour tirer son épingle du jeu.

Voici quelques exemples d’industries qui subissent le poids du coronavirus.

  • Éducation: les écoles sont fermées pendant quelques semaines. Les cours universitaires sont annulés et l’accès aux services de garde est limité pour les parents avec des enfants.
  • Divertissement: les concerts, spectacles et événements de divertissement locaux sont reportés.
  • Sports: La NBA, la LNH, la MLBA et de nombreux événements sportifs locaux sont annulés pour le moment jusqu’à nouvel ordre.
  • Voyage: Des restrictions sont imposées sur les vols en provenance de certains pays. Les gens annulent les vacances prévues. De nombreux voyages d’affaires sont annulés, car les entreprises limitent les déplacements des employés.
  • Financière: Le cours des actions chute dans de nombreuses industries. Les taux d’intérêt sont en baisse.
  • Vente au détail: les consommateurs achètent des produits de dernière minute dans les magasins de brique et de mortier, et cela a un impact sur les approvisionnements dans des catégories spécifiques de produits (par exemple, le papier de toilette).

 

DÉFI #1: le commerce électronique & l’afflux des achats en ligne

Les consommateurs étant plus à la maison qu’à l’habitude pourraient stimuler les ventes en ligne dans des catégories plus spécifiques comme les produits de consommation, l’épicerie et les produits de base. Amazon Prime pourrait voir une augmentation significative dans leurs adhésions, car de nombreux produits tombent dans ces catégories.

Graphique: Part des internautes américains susceptibles d’éviter les magasins si l’épidémie du coronavirus s’aggrave.

La cueillette et la livraison d’épicerie auront un coup de pouce à court terme et une fois que le consommateur aura acheté des produits d’épicerie en ligne, il sera plus susceptible de faire ses futurs achats de la même façon. Selon Lipsman, les catégories qui pourraient générer plus de ventes à court terme sont les livres et le contenu vidéo en streaming, tandis que des baisses peuvent être observées dans le divertissement et les restaurants.

Certaines catégories de produits peuvent être affectées négativement à court terme, car les consommateurs peuvent se limiter de dépenser de l’argent pour des choses dont ils n’ont pas besoin, en raison de la grande incertitude et inquiétude qui les entourent.

Que peuvent faire les entreprises de commerce électronique?

  1. Portez attention aux données. Surveillez le comportement d’achat des nouveaux visiteurs sur votre site Web.
  2. Portez attention à votre performance Web. Des temps de chargement rapides et une facilité d’accès de site Web sont essentiels, en particulier sur les appareils mobiles.
  3. Portez attention à vos budgets publicitaires. Les gens passent beaucoup de temps en ligne. Trouvez de nouvelles façons pour capturer leur attention sur les médias sociaux et les chaînes de diffusion vidéo. 
  4. Portez attention aux taux de conversion. Les gens peuvent magasiner et chercher plus que jamais et cela peut avoir un impact sur des indicateurs comme le temps d’achat.
  5. Portez attention aux campagnes publicitaires de recherche. Les acheteurs recherchent des alternatives lorsqu’ils achètent des produits spécifiques. C’est une belle opportunité, car l’offre est limitée sur certaines catégories de produits.

 

DÉFI #2: la chaîne d’approvisionnement du commerce électronique

Bien qu’au début, le virus ait été bénéfique pour les ventes en ligne en raison de la préférence des consommateurs pour les achats sur Internet, ce n’était qu’une question de temps avant que les entreprises de commerce électronique commencent à ressentir le contrecoup. Les routes de transport ont été affectées par les quarantaines, tandis que le personnel employé dans les entrepôts n’a pas été en mesure de travailler et d’exécuter les commandes. De tels revers ont eu un effet domino sur toutes les axes du commerce électronique.

Selon Emarketer, le commerce électronique augmentera probablement au fur et à mesure que les consommateurs éviteront les magasins physiques pendant ces périodes, mais cela pourrait créer des défis logistiques. «Une baisse de la vente dans les magasins brique et mortier, qui représentent à eux seuls plus de 85% des ventes au détail aux États-Unis, pourrait déplacer les achats quotidiens vers des canaux numériques comme Amazon ou d’autres détaillants en ligne, et stimuler les ventes.»

Cette poussée de la demande aura un impact, à court terme, sur la logistique ainsi que sur la chaîne d’approvisionnement. Par exemple, si votre chaîne d’approvisionnement dépend fortement des produits en provenance de Chine, vous avez peut-être déjà ressenti l’impact, car de nombreuses entreprises sont contraintes d’arrêter la production de produits finis. Cette pénurie d’approvisionnement peut entraîner des problèmes de disponibilité des produits pour les détaillants dans de nombreuses industries autant en ligne et que brique et mortier.

Que peuvent faire les entreprises de commerce électronique?

  1. Monitorez les catégories de produits qui subissent un changement de demande avant de manquer de stock.
  2. Mettez vos efforts à garder vos produits en stock. Permettez à vos clients d’être notifiés lorsqu’un produit revient en stock.
  3. Définissez les attentes en matière d’expédition en communiquant clairement les délais de livraison sur les pages de produits et dans l’étape du checkout.
  4. Intensifier vos efforts de service client. Informez votre équipe sur la façon de gérer les interactions avec les clients et fournissez des canaux de communication supplémentaires tels que le chat en direct.
  5. Travaillez en étroite collaboration avec les partenaires d’expédition pour vous assurer que vous êtes prêt à toute interruption qui pourrait survenir et à l’impact que cela pourrait avoir sur les livraisons de commandes.

Comment Le Site peut vous aider

Notre équipe d’experts et de partenaires de commerce électronique peuvent vous aider à traverser ces temps difficiles en vous offrant des solutions de commerce numérique axées sur des stratégies à court terme, l’optimisation de votre marketing numérique ainsi que l’amélioration de l’expérience de magasinage en ligne de votre entreprise.

Contactez-nous par courriel à info@lesite.ca ou appelez-nous au 1-844-353-7483.